À Charles Spon, le 1er décembre 1654
Note [1]

Guy Patin et sa famille n’occupaient pas l’ensemble de la grande maison qu’ils habitaient place du Chevalier du Guet : ils en louaient quelques pièces à ce M. Moreau, marchand de Paris, sans doute les étages les plus élevés (voire un des deux bâtiments) et une partie de la cour.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 1er décembre 1654. Note 1

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0380&cln=1

(Consulté le 07.02.2023)

Licence Creative Commons