À André Falconet, le 9 avril 1660
Note [14]

V. note [6], lettre 643, pour la conspiration des poudres, mise par Guy Patin sur le dos des jésuites.

fougade (ou foucade) : « petit fourneau fait en forme de puits, large de huit à dix pieds et profond de dix à douze, qu’on prépare sous un ouvrage qu’on veut faire sauter, qu’on charge de barils ou sacs de poudre et qu’on recouvre de terre ; on le fait jouer comme une mine par le moyen d’une saucisse [mèche lente] » (Furetière). Patin employait ici le mot dans son sens moderne de mouvement impétueux et désordonné.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 9 avril 1660. Note 14

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0601&cln=14

(Consulté le 28.09.2022)

Licence Creative Commons