À Charles Spon, le 26 juillet 1658
Note [31]

Charles iii de Créqui, prince de Poix (1624-1687), ne devint duc qu’en 1663 (v. note [1], lettre 762). Fils de Charles ii (mort en 1630) et petit-fils de Charles i (v. note [13], lettre 39), il avait combattu à Rocroi, aux sièges de Philipsbourg, de Mayence et d’Oppenheim, à la bataille de Nördlingen, à la prise de Trèves, et été nommé premier gentilhomme de la Chambre du roi en 1653. En 1662, pendant son ambassade à Rome eut lieu l’insulte pontificale contre les Français (affaire des gardes corses), dont lui-même faillit être la victime et dont Louis xiv tira une éclatante réparation (v. note [12], lettre 738). Il fut nommé gouverneur de Paris en 1670 et reçut l’année suivante l’ambassade d’Angleterre (G.D.U. xixe s.).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 26 juillet 1658. Note 31

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0532&cln=31

(Consulté le 05.02.2023)

Licence Creative Commons