À André Falconet, le 9 avril 1660
Note [6]

« Enfin libéré de son précepteur, l’imberbe adolescent aime les chevaux et la piste ensoleillée du Champ de Mars, etc. » : vers d’Horace qui précédent la citation reprise dans la note [3] supra.

V. note [9], lettre 426, pour « Vogue la galère ». Le jeune Lyonnais dénommé Savaron apparaît aussi dans la lettre à André Falconet du 7 mai 1660 ; v. note [10], lettre 717, pour ses possibles attaches familiales.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 9 avril 1660. Note 6

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0601&cln=6

(Consulté le 28.09.2022)

Licence Creative Commons