La Fabrique de Vésale et autres textes

Aspects techniques

 Encodage des transcriptions et traductions

Dans une première étape du projet, les textes fournis par les éditeurs scientifiques sous Open Office ont fait l'objet d'une conversion dans un format informatique spécifique, dédié à l'encodage des textes pour leur conservation et leur échange : TEI (Text Encoding Initiative). TEI est un format d'encodage dérivé du métalangage XML : il présente l'avantage d'être indépendant de toute plate-forme logiciel, ce qui favorise la préservation des documents structurés selon ses recommandations. Par ailleurs, les formats de document dérivés du XML reposant sur l'encodage des caractéristiques structurelles et sémantiques des textes, non sur leur mise en forme, les documents XML-TEI permettent de préserver un texte sans préjuger de la forme de sa présentation, et d'envisager des mises en forme diverses à partir des mêmes fichiers sources. Le choix de ce format de document permet donc une pérennisation des textes donnés par les éditeurs scientifiques, ainsi qu'un gain de temps en cas de redéploiement de la plate-forme de diffusion, de changement du format de diffusion ou de la mise en page.

Après cette première étape d'encodage, les fichiers XML-TEI de la Fabrique et des autres oeuvres présentées ont été convertis en HTML, sous une forme propre à être injectée dans une base de données, en utilisant des feuilles de style XSLT, langage de transformation dédié à la conversion des fichiers XML.

Infrastructure Web

Dans une seconde étape, a été montée une application internet à l'aide du programme FileMaker Pro 12 (base de données), associé à Lasso 8.6 (interface web)

FileMaker Pro gère tout le système de navigation. Des champs spécifiques contiennent le code HTML des pages (traduction et transcription)

La mise en forme des pages est gérée à l'aide de styles CSS (titre, corps, notes marginales...) et de deux scripts javascript, un pour l'affichage des notes, un pour le zoom sur les images.

Polices de caractères

Le texte contient des caractères latins, mais aussi du grec et de l'hébreu, ainsi que quelques caractères spéciaux liés à la typographie médiévale. Le problème était donc double :
  • afficher tous ces caractères
  • obtenir un affichage identique sur toutes les configurations et tous les navigateurs, sans installation (Windows, Mac, Linux, Android...)
Nous avons opté pour l'utilisation de la police Cardo, de David J. Perry, à travers le système des Google Fonts, qui permet le téléchargement de la police à la demande, de façon transparente pour l'utilisateur.

La police Cardo contient à ce jour 3814 signes (liste complète), dont la totalité des signes de la Medieval Unicode Fonts Iniative (MUFI 3.0), et ceux du Thesaurus Lingua Graeca (TLG).

 

Table des matières - Table of contents    Moteur de recherche     Crédits et remerciements   ●   Aspects techniques     Contacts     Liens     Mode d'emploi

Toutes reproductions et citations sont soumises aux règles de la protection de la propriété intellectuelle.

 
Vésale, André.- Andreae Vesalii Bruxellensis, scholae medicorum Patavinae professoris de Humani corporis fabrica Libri septem. Basileae, [ex officina Ioannis Oporini], 1543. In-folio.

Cote 302

Reliure récente plein veau avec intégration des fers centraux récupérés sur les anciens plats, aux armes de Louis II de Bourbon, prince de Condé. ×

Vésale, André. - Paraphrasis, in nonum librum Rhazae medici Arabis clariss. ad Regem Almansorem, de singularum corporis partium affectuum curatione, autore Andrea Wesalio Bruxellensi Medicinae candidato. Lovanii ex officina Rutgeri Rescii, mense Februari, 1537. – [2 bl.]-106-[5]-[2 bl.] f. ; In-8°

Date et lieu (Lovani, 1537) répétés à la fin de la dédicace à son ami : "Syncerissimo viro domino Rutgero Giffeo Buscoducensi, Thelogiae [sic] peritissimo, amico suo singulari Andreas Wesalius Bruxellensis. S.D.P.". - Sign: [ ]2-A-O8-[ ]1. - Mentions mss sur f. blancs. - La dédicace au f. [107] ne semble figurer que dans cet exemplaire, et occupe la place de la lettre au « Candido lectori ».

Cote : 33336

Reliure récente plein veau avec intégration sur les plats des décors estampés à froid de la reliure précédente. ×

xxxxx×